Tuto robe facile – Les jolis détails de Margaux version Hiver

Vous avez été très nombreuses à adorer la robe de la jolie Margaux, et moi la première !

En ces temps si étranges que nous vivons, nous sommes condamnés à rester chez nous le week-end. La machine à coudre peut alors devenir notre meilleure amie. J’ai donc travaillé sur une nouvelle version de la robe de Margaux. Cette fois, elle sera à manches longues, et elle peut aussi être portée pour les fêtes ou tout simplement pour vous sentir belle tous les jours.

J’ai gardé le même patron que Margaux utilise pour ne pas complexifier la réalisation.

Les versions de cette robe sont très nombreuses, je vous en propose une, bien entendu, vous pouvez l’adapter à vos envies, votre niveau et vos goûts. Allez, c’est parti pour le tuto couture !

La robe des jolis détails de Margaux version hiver

Pour cette robe, il nous faudra :

  • 1,50 m de tissus.
  • Du biais.
  • Des ciseaux.
  • Une craie tailleur.
  • Votre machine à coudre.
  • Le patron de la robe les jolis détails de Margaux.
  • Des épingles.
  • De la bonne humeur.
  • Du fil.
  • De la passion pour le DIY.
  • Une surfileuse (si vous en avez).

Le patron

Avant de couper le patron dans le tissu, il est fortement conseillé de laver son tissu pour le coudre ensuite.

Si vous n’avez pas le temps de le laver parce que votre impatience est trop grande, repassez le tissu avec beaucoup de vapeur, cela permettra au tissu de rétrécir à ce moment-là. Cela évitera ensuite les mauvaises surprises la première fois que vous laverez votre robe !

Je vous remets le haut du patron des jolis détails de Margaux si vous ne l’avez pas encore.

Cette fois, j’ai décidé de réaliser deux fois l’encolure en V. J’aime les encolures en V dans le dos, je trouve que ça rend la robe un peu plus classe.

Donc nous allons couper, 4 demis devant avec l’encolure en V. Pour ma part, j’ajoute 1 cm tout autour de son patron pour être à l’aise dans la robe et surtout pour pouvoir passer la poitrine !

Les jolis détails de Margaux-patron-robe-simple-accessible-débutante-couture-coudre

Nous allons ensuite couper la jupe, pour ma part, je choisi de prendre les 1,40 m de tissu restant et j’ai choisi 48 cm de longueur. La encore, cela peut s’adapter à vos choix.

J’ajoute ensuite la coupe des manches. Voici la photo du patron des manches.

Tracez les manches, et coupez deux manches (les manches sont 3/4, si vous souhaitez des manches vraiment longues, coupez 40 cm au lieu de 30 cm).

Coupez ensuite les poignets qui sont deux rectangles, tout simplement.

Préparez votre biais. Pour ma part, j’ai choisi de faire du biais dans un autre tissu. Pour cela, pas besoin de patron :

  • Pliez votre tissu de manière à obtenir le biais de votre tissu, tracez ensuite des bandes et découpez. Vous pouvez aussi acheter du biais tout fait, auquel cas, c’est ça de moins à faire !

Nous avons besoin d’un minimum de 1,50 m de biais.

Coupez ensuite deux bandes de 40 cm / 5 cm pour les liens dans le dos.

Tout le tissu est coupé (nous avons donc : une jupe, 4 demis devant, deux manches, deux poignets et du biais)? Vous êtes prêt pour attaquer la couture ? Alors lançons nous !

A vos marques, prêts, cousez !

Nous allons bien faire étape par étape, suivez les étapes et prenez du plaisir, c’est le plus important !

Bien entendu, pensez à enfiler votre machine à coudre avant de commencer, cela évitera les mauvaises surprises !

Astuce couture : si, quand vous commencez à coudre, votre machine se défile régulièrement, c’est que vous coupez votre fil trop court. N’hésitez pas à laisser au moins 10 cm de fil car une fois que l’aiguille s’enfonce, elle à besoin de fil, si vous coupez trop court, le désenfilage peut être fréquent et donc très énervant ! 

Ourlez !

Nous allons commencer par l’étape des ourlets, en effet, nous allons coudre les 4 encolures en V.

L’ourlet se créer en retournant 2 fois son tissu de 0,5 cm.

Rappel couture : un rempli est retourné une seule fois, un ourlet lui est retourné deux fois !

Assemblez !

Positionnez vos tissus : endroit contre endroit, milieu devant et milieu dos pour assembler un devant et un dos.

Assemblez donc les deux milieux devant, cousez à 1 cm du bord.

Les épaules et les côtés

Une fois cet assemblage fait, positionnez votre devant sur votre dos endroit contre endroit pour assembler les 2 côtés et les 2 épaules à 1 cm de bord du tissu.

Les manches

Une fois notre corps tout assemblé, laissez de côté votre ouvrage et prenez vos manches.

Assemblez les manches : pliez vos manches en deux endroit contre endroit et cousez à 1 cm.

La jupe

Assemblez le côté de la jupe, pliez donc endroit contre endroit et cousez à 1 cm du bord.

Tous les assemblages sont faits, c’est beau non ?

Surfilez

Maintenant que nous avons tous nos assemblages réalisés, on peut les surfiler.

Si vous n’avez pas de surfileuse, pas d’inquiétude, choisissez un point zig-zag sur votre machine à coudre et zig-zaguez toutes les valeurs de couture.

Les assemblages à surfiler

Surfilez donc :

  • La couture milieu devant.
  • Les deux coutures côtés.
  • Les deux coutures épaules.
  • Les deux coutures manches.
  • La couture côté de jupe.

Vous êtes bons sur les comptes des coutures vous aussi ? Super !

Les manches : étape par étape

Nous allons nous occuper des manches, une fois qu’elles seront faites, je peux vous assurer que vous serez fière de vous, en tout cas, moi, je le serai pour vous !

Les poignets

Assemblez vos poignets : pour cela, pliez vos poignets en deux (dans le sens de la largeur) et cousez à 1 cm du bord.

Une fois cette étape réalisée, écrasez les coutures en couture ouverte (avec votre fer à repasser préféré, sinon avec notre ongle ça marche aussi, si vous vous rongez les ongles : écrasez la couture avec une règle !).

Une fois votre couture écrasée, pliez vos poignets en deux (dans le sens de la longueur).

Manches et poignets

  • Assemblez les poignets aux manches.
  • Faites glisser vos poignets endroit contre endroit contre le bas de manches pour pouvoir les assembler.
  • Cousez ensuite à 1 cm du bord.

Astuce couture : c’est une couture en rond, il n’est donc pas nécessaire de faire un point d’arrêt au début de notre couture. Commencez à coudre, et lorsque vous finissez, vous revenez sur votre couture, c’est à ce moment que vous effectuerez votre point d’arrêt (votre aller-retour comme on dit dans le jargon).

Manches au corps

Une fois que vous avez cousu un poignet par manche, vos manches sont prêtes à être assemblées au corps du vêtement.

  • Epinglez endroit contre endroit votre manche à votre emmanchure.
  • Cousez à 1 cm du bord.
  • Faites cette étape pour les deux manches.

Surfilez

Surfilez maintenant les coutures d’emmanchures et de poignets.

Oh ouiiiiiii, le haut de notre robe est presque fini, mettons le de côté, on le retrouve vite, promis !

Les plis

J’ai choisi l’option plis pour cette version. Encore une fois, c’est pour vous montrer une autre version que celle qu’on connait, mais si vous préférez l’option fronce : les explications sont disponibles sur le tuto de la robe les jolis détails de Margaux !

Ce qui est bien avec les plis, c’est qu’on est libre de faire un peu ce qu’on veut. Si on veut faire que des plis plats, on peut ! Si on veut faire que des plis creux, on peut ! Mais oui, c’est formidable, tout est possible !

Pour ma version, j’ai choisi, un pli creux milieu devant et milieu dos, puis quatre plis plats côtés.

Je vous ai fait un schéma pour que vous compreniez mieux, en espérant qu’il soit clair.

J’ai ensuite fait des vidéos des plis formés étape par étape, Il y a une vidéo pour le pli creux du milieu devant et dos et une pour les deux plis côté, de chaque côté, devant et dos, mais je suis sûre que vous allez réussir, croyez en vous comme moi je crois en vous et l’affaire sera dans le sac.

C’est parti !

Formez vos plis

Une fois vos plis formés, pré-cousez les plis à grands points.

Définition couture : pré-cousez à grands point veut dire : mettre son point sur 5, et coudre à 0,5 cm du bord pour pré-coudre les plis. Cela permet d’enlever les multiples épingles qui nous permettent de maintenir nos plis.

 

Assemblez la taille

Nos plis sont prêts, nous allons maintenant coudre le haut de la robe et la jupe de la robe.

  • Assemblez donc endroit contre endroit la ligne de taille.
  • Cousez à 1 cm.

Biais en bas de jupe

J’ai décidé de coudre un biais en bas de jupe de manière à ce qu’il se voit. J’ai cousu mon biais, un peu comme on coud un passe-poil sauf que c’est un biais.

C’est les avantages de la couture, on est libre de faire ce qu’on veut.

Mon biais n’est donc pour le moment qu’une bande de 4 cm.

Nous allons le plier en deux envers contre envers et écraser la pliure avec votre fer à repasser (le meilleur ami !).

Assemblez endroit contre endroit le biais au bas de robe.

Plier le biais au début de votre couture, cousez à 1 cm tout le tour du bas de robe. Lorsque vous arrivez à la fin de la couture, pliez le biais comme au début (voir la photo).

Surfilez

Nous allons maintenant pouvoir surfiler les deux coutures :

  • Couture de taille.
  • Couture de bas de biais.

Une fois vos couture surfilées ou zig-zaguées, nous allons maintenant (c’est facultatif tout de même) surpiquer nervure (0.1 cm du bord) sur le bas de robe au-dessus du biais pour permettre à celui-ci d’être plaqué et de ne pas se retourner.

La belle finition

Il est recommandé de ne pas couper à ras le surfil, celui-ci pourrait se découdre à la longue. Personnellement, je prends une aiguille un peu grosse, et je rentre le surplus dans la couture de manière à perdre mon fil, la finition est propre et durable !

Ruban de nouage

Comme j’ai décidé de faire deux encolures en V. Si je laisse ma robe comme ça, il y a de fortes chances pour que ma robe ne cesse de tomber de mon épaule. Certes, cela donnerait un petit côté sexy à ma tenue, mais à la longue, personnellement ça m’énerverait beaucoup !

C’est pour ça que j’ai décidé de créer des rubans pour les nouer en haut du dos, de manière à tenir l’encolure.

Je trouve aussi que ça ajoute une touche originale à la robe, j’aime les nœuds, pour dire vrai, j’en mettrais partout !

Création de ruban

J’ai choisi de créer des rubans de la même matière que mon biais et mes poignets, mais vous pouvez aussi décider de prendre des rubans tout faits, ou même de la dentelle !

Vous avez donc coupé au début, deux rectangles de 40 cm par 5 cm.

  • J’assemble donc mes rectangles en les pliants en deux : endroit contre endroit mes rubans.
  • Je laisse un trou d’ouverture pour pouvoir les retourner facilement.

Surpiqûre

Une fois les rubans retournés, repassez-les pour faciliter votre surpiqûre.

Dico couture : une surpiqûre est une couture qui se voit et qui permet de renforcer votre assemblage. Cependant, je ne prendrais pas de loupe pour vérifier les cm, pourvu qu’elle soit droite, c’est l’important !

Je surpique maintenant à 0,1 cm du bord mes rubans.

Mes rubans sont prêts, beaux et maintenant, il nous reste qu’à les plaquer sur ma robe.

J’épingle à 4 cm du bas de l’épaule et je surpique en carré pour un meilleur maintien.

Olalalalalalala, c’est fini !! Vous avez fini votre robe, vous êtes fière ? Vous aimez ?

Les jolis détails de Margaux

Les patrons de Margaux (lesjolisdétailsdemargaux) sont toujours simples et efficaces, je les adore. Ce n’est pas toujours évident de trouver des patrons simples qui tombent bien. Cette jolie autodidacte ne cesse de m’épater, j’adore son univers, et si vous la connaissez pas, allez tout de suite voir son instagram, il enjolivera votre journée !

La robe facile

J’ai essayé de penser une robe d’hiver ou robe de fête vraiment facile, pour qu’elle soit adaptable à toutes. Bien entendu, nous avons chacune nos morphologies et une même robe est difficilement adaptables à vraiment toutes, mais on essaie.

Je n’aime pas les plis : option couture facile

Si les plis vous embrouilles, ce que je peux totalement comprendre, croyez moi, vous avez l’option de froncer votre taille, mais vous pouvez aussi tout simplement, plaquer un élastique tout autour de la taille de la jupe et l’assembler ensuite au haut de la robe.

Cela permettra d’avoir une ceinture froncée naturellement par l’élastique. D’ailleurs, cette robe peut se porter avec une grosse ceinture pour amplifier la taille. Personnellement, je n’aime pas trop la ceinture sur moi, j’ai l’impression que mes fesses sont énormes, mais vous savez ce qu’on dit : chacun ses complexes ! Cela dit, j’adore sur les autres !

Les tissus

J’ai choisi pour cette robe un velours côtelé avec un peu d’élasthanne. Je trouve que c’est un beau tissu pour l’hiver et il est agréable à porter. Ne choisissez pas un tissu trop épais quand même, car j’ai peur que la taille soit trop accentuée, sauf si c’est cela que vous aimez bien entendu !

J’espère que cette robe facile va conquérir votre cœur. Montrez moi des photos de vos dress (oui, tout d’un coup, je parle anglais, Jean Claude Van Dam sort de ce corps) ou de vos robes (pour celles qui ne parlent pas anglais ! ) sur instagram avec le #robemargauxmargot ou envoyez le moi en mp. J’adore voir vos créations, j’adore vous lire, j’adore interagir avec vous, en vrai, je vous adore !

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MENU

Plan du Site | Mentions légales