Couture et lifestyle à travers le monde

Mon voyage au Mexique

Première destination

Ça y est, on y pensait, on s’est dit : « viens on le fait », maintenant on y est.
Avant le Guatemala, le Panama, le Pérou, la Bolivie, l’Argentine… tout d’abord : le Mexique !
A plusieurs milliers de kilomètres de la France, mon voyage au Mexique peut commencer.
A la découverte du monde, oser partir, ça c’est fait.
Ce que personne nous avait dit par contre, c’est qu’après un périple de 20 heures de voyage (comprenant seulement 11h30 d’avion), nous devons passer devant deux bureaux différents de douanes arrivés au Mexique. Une heure environ où j’ai eu l’impression d’être fautive de quelque chose… Mais quoi ? Je ne sais pas. J’avais filmé mon sac à dos, je ne suis pas une terroriste, je n’avais rien à craindre et pourtant. Une ambiance pesante et lourde. Ce n’est qu’une heure, ce n’est rien, mais c’est toujours bon de le savoir pour s’y préparer.

Voir le monde

Je rêve de voir le monde, de découvrir la mentalité de chacun, de faire des rencontres avec la population locale. Avant, j’essaie déjà de comprendre à quoi correspond un peso mexicain !
A Cancun, ma première rencontre a été un iguane, qui venait me dire bonjour tous les matins lorsque je petit déjeunais. Surprenants à voir la première fois, ces petits dinosaures avec des très longs doigts sont inoffensifs et attachants. Cependant je n’ai pas assez de place dans mes bagages pour en faire mon nouveau compagnon de voyage.

 

 

Je le quitte donc pour aller direction Tulum (toujours dans le Yucatan). C’est à deux heures et demi de route, nous avons pris le bus de la compagnie Ado, et en avant ! Les bus sont très climatisés, j’ai donc passé deux heures avec mes bras dans ma robe pour essayer de me réchauffer…
Arrivé à Tulum, il fait chaud mais surtout humide (c’est la saison des pluies). Ce n’est pas la meilleure période pour visiter le Mexique, mais c’est notre première destination, et en fait, on s’y fait à l’humidité. A Tulum, ce qui est surtout beau c’est la plage. Les 11km de plage où des petites cabanes/hôtel sont en enfilade, entre petites criques et grandes plages, on trouve forcément son lieu de prédilection. Les plus belles plages de sable fin se trouvent sans doute à Tulum. Le sable est tellement fin qu’il glisse sous les pieds. Les pyramides qui se trouvent sur le site archéologique de Tulum valent vraiment le détour. Entre végétation luxuriante, forêt tropicale, civilisation Maya et plage paradisiaque, cet endroit est vraiment magnifique. Une fois les ruines visitées et la plage parcourue, l’intérieur de la ville ne m’a pas paru magnifique. Il y a des restaurants où les gens sont hyper accueillants. Gros coup de cœur pour le café Don Cafeto, où l’on y mange pour rien du tout de la cuisine mexicaine excellente (tacos, fajitas, tortilla, empanadas…) ! Bien sûr je ne suis pas assez restée dans ces endroits pour tout y découvrir. Je veux partir dans les terres, aller voir la culture mexicaine, vivre un dépaysement total.

 

 

 

 

 

 

Le premier pas dans le chiapas

Nous voila donc partis pour rejoindre Tuxtla Gutierrez dans les Chiapas. J’avais vu que le tissu se trouvait ici. On a pris l’avion, à choisir entre 25 heures de bus à 35 euros et 1h50 d’avion à 40 euros, le choix est vite fait. Nous sommes arrivés à Tuxtla, une ville d’à peu prés la taille de Toulouse. Une ville très polluée, où la misère se fait ressentir. C’est difficile. Les tissus ne sont pas ici, mais à San Cristobal De las Casas où nous partons dans 3 jours. J’ai déjà pu voir des broderies dans les musée ou restaurant. Ça a l’air beau, ça donne envie.. J’ai hâte !

La seule chose que j’ai vraiment apprécié à Tuxtla se sont nos hôtes d’airbnb. La famille de Maricruz nous a accueilli avec amour. Ils sont été gentils, accueillants, nous avons échangé, partagé, bu notre première tequila ! Tous ça, grâce à eux !

Nous avons partagé un repas en famille comme à la maison, c’était notre première vraie rencontre, ça faisait beaucoup de bien !

 

 

 

Au revoir les cocotiers, magnifiques plages, eaux turquoises, sable fin, et station balnéaire, nous allons découvrir le Mexique en profondeur. San Cristobal suivi de Palenque (site archéologique dans la jungle), ensuite Oaxaca et Mexico… On ne verra pas la basse Californie, mais on ne peut pas tout faire dans l’Amérique Centrale, et la culture Maya m’attire plus que tout.
Ce que je peux vous dire avec certitude c’est que la tequila est bien meilleure ici que chez nous ! Tu as déjà fait un séjour au Mexique ? Des vacances au Mexique ? Raconte moi !

Cet article a 3 commentaires

  1. Coucou
    J ai fait venir du tissu des Chiapas qu’ ils utilisent poir leur costume traditionnel. Si tu as l occasion de voir les dames qui les brodent….ils sont juste magnifiques…..prends des contacts ,
    Bises
    Sylvie

  2. J’ai vu pas mal de brodeuses et tisseuses aussi. Pour faire venir du tissu c’est encore complexe mais j’y travaille ! En tout cas c’est du travail magnifique, exactement ! Bises Sylvie, merci pour ton intérêt !

Laisser un commentaire

Fermer le menu