Couture et lifestyle à travers le monde

La broderie

La magie de la broderie

Je suis couturière, mais ce que j’aime par dessus tout, c’est la couture main. La broderie fait donc partie d’une de mes passions. Je trouve que c’est tellement vaste, on peut réaliser tellement de choses en broderie ! Ce sont vos idées créatives qui faut laisser s’exprimer avec votre aiguille.
Je trompe souvent ma machine à coudre en préférant l’aiguille (mais ne lui dites pas, elle serait trop vexée). Je ne suis donc pas la plus fan des broderies machines. Même si je dois avouer que j’étais toujours ébahie quand une broderie était finie quand je travaillais à la sastreria Daniel Roqueta. Mais leurs machines à broder sont de vrais robots. Elles coûtent le prix d’une voiture, donc il ne faut pas rêver, ce n’est pas demain que j’en aurai dans mon atelier !

Les premiers pas

Il existe énormément de points de broderie, vous avez même le droit d’en inventer si vous en avez envie. Il y a plusieurs types de brodeuses, celles qui suivent des canevas façon broderie traditionnelle et celles qui s’expriment avec leur broderie ! Je vous conseille d’aller jeter un œil au compte Instagram : brodepute, je suis fan de cette fille.

Pour les débutantes, je pense que commencer avec du point de croix est la chose la plus simple.
Fils à broder (DMC of course), toile à broder, tambour à broder, guide broderie, enfilez votre aiguille et c’est parti.
Il est simple maintenant de trouver une grille point de croix sur Pinterest. Je tape souvent le dessin que j’ai envie de faire suivi de « point de croix » et le tour est joué.
Le principe du point de croix est simple, vous faites des petites ou grandes croix (ça, c’est vous qui choisissez) et vous suivez jusqu’à donner vie à votre dessin. Les portes qui s’ouvrent à vous à ce moment-là sont immenses, je vous assure.

J’ai commencé la broderie point de croix comme tout le monde, avec des motifs simples, et puis j’ai vite compris qu’on pouvait laisser s’exprimer nos envies. Je vous montre quelques réalisations !

Le point de chaînette ou le point des messages

Je viens de lui trouver ce surnom, le point des messages, je trouve que ça lui va super bien. Quand on maîtrise le point de chaînette, on peut lui faire dire ce que l’on veut.
Enlevez les idées reçues, vous n’allez pas forcément broder un bavoir, un chemin de table, un napperon, ou autre objet très kitch qu’on peut trouver en broderie et sur lequel on va broder un abécédaire !

La broderie évolue, elle vous ouvre les portes pour pouvoir customiser n’importe quel vêtement que vous trouvez trop fade !
J’ai brodé sur un tee-shirt pour ma sœur, on peut broder sur les sacs, plus besoin du support à broder, vous pouvez vous exprimer là où vous en avez vraiment envie ! Pour moi, c’est ça, la broderie, bien entendu, il y a toujours les broderies traditionnelles qui me font fondre surtout lors de ce voyage où je découvre de tout.
Au Guatemala par exemple, on brode avec un coton perlé épais. Au Mexique, ils n’utilisent pas le même fil à broder que nous, et les techniques ne sont pas exactement identiques, mais elles sont très semblables.

Quand on sait faire du point de croix et du point de chaînette, on peut ensuite laisser libre cours non seulement à son imagination, mais aussi à sa créativité. À vous de vous faire ressortir la créatrice qui sommeille en vous.

 

 

 

Les trucs et astuces

Commencez sur de la toile aida, cette toile a des trous déjà formés et ce sera beaucoup plus simple de suivre votre motif broderie grâce à elle.
Broder sur de la feutrine peut être aussi un bon moyen de commencer, ce non-tissé est facile à broder. Commencez par une pochette formée aux points de festons, cela vous fera de l’entraînement.
On n’oublie pas son dé à coudre, si on ne veut pas avoir des trous partout dans les doigts. Je sais, au début c’est handicapant, mais une fois habituées, vous n’aurez plus envie de coudre sans.
Je pense donner des cours de broderie à mon retour, des intéressées ?

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu