Couture et lifestyle à travers le monde

La colombie

Un nouveau pays

Après le Mexique, et le Guatemala, vient maintenant la place de la Colombie.
Je ne connais pas ce pays, je me suis très peu renseignée. Comme partout, la découverte opère lorsque j’arrive dans un nouveau pays. Après 4 heures d’avion, nous voilà à Bogota. La douane a besoin d’avoir un billet de sortie du territoire, nous avons donc pris un billet pour Lima. C’est parti pour un mois en Colombie.

Bogota

L’arrivée à Bogota été perturbante. J’avais cherché une auberge de jeunesse dans le centre historique. Malheureusement, le centre historique n’est pas ce que l’on pense. L’auberge était mal située finalement. On ne peut jamais savoir à l’avance.
À Bogota, dans le quartier où nous étions, j’avais l’impression d’être dans Gotham. Je n’étais vraiment pas à l’aise avec ce quartier. Je n’ai pas l’habitude d’avoir peur, mais là, c’était plus fort que moi.

Nous sommes allés au Musée de l’Or, c’est un beau musée.
Nous sommes aussi allés au Montserrate, sur les hauteurs de Bogota. On monte en téléphérique à plus de 3000 mètres, arrivés en haut, la vue est folle. L’étendue de cette ville est immense. Et c’est un bol d’air frais d’être là-haut. C’est beau. Mais la ville continue au-delà des montagnes, et plus vous passez des vallées, plus la pauvreté se fait ressentir.
Il y a deux Bogota finalement. Une Bogota propre, protégée, pleine de sécurité. Une Bogota sale, non protégée et très polluée. La première Bogota n’est pas la vraie. La deuxième n’est pas agréable. Alors, Bogota n’est juste pas une ville que j’ai aimée. Mais je suis sûre que d’autres savent le faire mieux que moi. On ne peut pas tout aimer.

La campagne de Bogota

Mon amie de toujours Emmie, m’avait donné le numéro de Sarah. Sarah est une colombienne qui vit maintenant à Toulouse. Nos dates arrivent à correspondre le dernier jour dans cette ville. Elle nous propose donc de venir dans sa famille, dans un village proche de Bogota. Nous voilà partis pour prendre deux bus différents, un parcours durant normalement une heure, nous en a pris deux et demie. Arrivés dans le village, Sarah nous attendait toujours, après 1h30 de retard, ouf !

Elle nous a accueillis dans sa jolie maison, nous avons mangé en famille, comme si nous faisions partie de la famille. Ça faisait un bien fou. Après une semaine dans une ville grise, et sans sourires, la gentillesse de ces gens était réconfortante.
Nous sommes allés ensuite visiter des villages alentour, Sarah nous a fait faire une dégustation de divers produits typiques : du jus de lulo, des galettes au dulce de leche, du pain de yucca… Que du très bon ! Nous sommes ensuite rentrés chez elle, son neveu était là, il nous a fait une démonstration de violon, un concert privé, verre de vin rouge à la main. C’était improbable. Hors du temps. On était bien. Les au revoir étaient presque déchirants. Merci à Sarah de nous avoir offert une journée comme celle-là. Un vrai bonheur.

Medellin

Nous quittons donc Bogota sans trop de regret pour venir découvrir Medellin. Medellin est une belle ville. Les églises sont belles. Les parcs sont agréables. Ce n’est pas un coup de cœur non plus. Le jardin botanique est un parc public, les iguanes y sont énormes et la balade est agréable. Le problème, c’est que je ne trouve aucun artisanat. Alors je me sens un peu vide.

Guatapé

Guatapé par contre a été un vrai coup de cœur, c’est pour ça que je lui ai consacré tout un article.

Carthagène

Carthagène est très belle. La ville est colorée, entourée par l’océan, les balades sont longues et agréables. Le centre ville est vraiment beau. Les plages par contre, le sont beaucoup moins. Elles se trouvent le long de la route. Le sable est noir de pollution. Les flaques de pétrole sont visibles au bord de l’eau. Pour avoir des plages paradisiaques, il faut partir à la Playa Blanca, à une heure de bateau.
Au milieu de cette ville, se trouve un château. Nous avons fait la visite. C’est cher pour très peu de temps de visite, mais voir ce château au milieu des buildings, est un paysage original à observer.

Nous sommes resté 9 jours à Carthagène, c’était chouette. Surtout parce que nous avons rencontré deux français dans notre auberge de jeunesse. Pierre-Jean et Elise, nous avions chaud. Alors on se soutenait à se faire des jus de mille fruits et boire de la bière fraîche. Ils finissaient leur voyage, se séparant de leur van, et nous ont conté leur parcours, il nous ont raconté le Pérou… Ils nous ont mis des étoiles dans les yeux.

Taganga

A Taganga, ce qui nous a vraiment plu, c’était la piscine de notre auberge. Je sais, c’est triste. Mais je me dois d’être honnête avec vous. La ville n’est pas construite, la vue est magnifique cela dit. Nous étions sur les hauteurs. Et tous les matins, j’admirais la vue extraordinaire.

Ce qui m’a vraiment manqué en Colombie ? Les rencontres avec des Colombiens, les échanges naturels et non commerciaux. Il n’y a qu’à Guatapé que nous avons rencontré cela. Dans tout le reste de la Colombie, ça n’a pas été comme nous l’attendions. Nous n’avons peut être pas été au bon endroit au bon moment. Mais du coup, on s’est loupé avec ce pays. Ce n’est pas grave. Il en faut pour tous les goûts. Nos expériences nous appartiennent et en Colombie, elles n’ont pas été belles.
Nous partons maintenant au Pérou, et là, nous espérons beaucoup de ce pays.

Les expériences font partie du voyage et la Colombie n’a pas été mon coup de cœur. Mais je ne dénigre pas ce pays, mes expériences m’appartiennent. Après le Mexique et le Guatemala qui m’ont non seulement touchée, mais aussi séduite, la Colombie m’a un peu déçue, ce n’est que très personnel.

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu