Couture et lifestyle à travers le monde

L’atelier des femmes

 L’atelier des femmes

Dans cet atelier, il n’y a que des femmes. Elles font toutes un métier artisanal. Chacune dans leur profession. Chacune d’entre elles a sa spécialité. Cet atelier vient d’ouvrir. Ces femmes sont toutes gentilles. Elles ont envie de vivre de ce qu’elles font. Elles ont envie de partager. C’est avec elles que j’ai tissé, et j’ai tellement aimé ça, que j’y suis retournée le lendemain pour broder. Parce qu’il y avait aussi des cours des broderies. J’ai toujours des étoiles dans les yeux quand je repense à mon cours de broderie sur les marches de la place de San Cristobal. J’en veux d’autres !

L’histoire de ses femmes

Ce sont toutes des femmes seules m’a-t-on dit. Et bien, pas toutes. Ma petite tisseuse se lève à 4 heures du matin pour faire des tortillas et le déjeuner pour toute sa famille. Ensuite, elle prépare tout chez elle : les machines, le ménage, le tout dans une maison. Elle vient ensuite dans l’atelier pour tisser. Puis, quand elle rentre le soir, elle coud à la machine jusqu’à minuit pour pouvoir avoir des petites choses à vendre pas très cher.
Elle finit donc sa journée à minuit et la commence à 4 heures du matin. Moi qui étais fatiguée
avec 3 heures de tissage, j’avais sacrément honte.Ma petite brodeuse, elle, savait lire. C’est une passionnée d’astrologie et de dieux mayas. Elle brode des blouses toute la journée, quand elle n’anime pas de présentation de dieux mayas. Elle est très attachée à sa culture maya. C’est chouette. En me montrant comment broder, elle me fait écouter des ” dires ” sur le comportement d’une personne selon son anniversaire. C’est là que j’ai fait le rapport avec l’astrologie. C’est un peu complexe cette histoire. Mais c’est pour que vous compreniez. Elle m’a donc gentiment critiqué les églises catholiques qui trônent sur San Pedro. Cela me faisait rire, moi qui suis totalement athée. Cette petite guéguerre me fait sourire. Je pense juste que chacun croit en ce qu’il a envie. En ce qu’il aime et s’y retrouve. Pour moi, c’est l’important.

Le cours de broderie

Heureusement, je sais coudre. Parce que c’était son premier cours de broderie. Et je pense que la patience n’est pas sa plus grande qualité. Elle me montre les points à une vitesse hallucinante. Je me concentre de toutes mes forces pour comprendre le moindre détail. Rien ne doit passer à l’as. J’adore ce point. C’est comme un point glissé, mais qui va durer dans le temps. Ce n’est donc pas à prendre à la légère. Je dois vous dire qu’elle allait lentement pour la vidéo. Je vous laisse imaginer.Je commence à coudre. J’adore. Je me trompe un peu, mais cela reste raisonnable. Elle coud avec du fil perlé. Pas le même qu’au Mexique. Les fleurs ne ressemblent pas à grand-chose quand elles sont juste dessinées. Pour autant, elles prennent toute leur valeur lorsqu’elles sont brodées. C’est impressionnant. J’ai passé trois heures à broder avec elle. Je suis en train de finir la blouse. Cette fois, elle n’est pas en taille bébé. Mais une vraie blouse. Alors je pourrai vous la montrer.

 

Les souvenirs

Dans cet atelier, on peut prendre des cours de couture, de cuisine, de bracelet, de tissage. Ces femmes ont envie de tout partager. Elles le font avec naturel. J’avais envie de tout acheter pour avoir un souvenir de chacune d’entre elles. Elles m’ont demandé si j’allais parler d’elles. Je leur ai dit oui. Moi, la petite française, je ne vais pas leur ouvrir l’atelier vers le monde. Mais si vous allez à San Pedro, vous pouvez passer les voir. Elles n’attendent que ça. Leur atelier est en face du seul musée de San Pedro. Elles vendent tous les souvenirs que vous avez envie de ramener à votre famille. C’est fait main. Ce n’est pas cher. C’est hallucinant le temps qu’elles passent et le prix qu’elles vendent. Elles font aussi beaucoup de récupération. Elles achètent des pulls, les démaillent et les retissent, pour pouvoir payer la matière première moins cher. Je trouve que c’est une super idée. Et aller dans cet atelier pourra leur permettre de continuer. Encore de jolies rencontres. J’ai adoré. Je compte bien continuer.

Laisser un commentaire

Fermer le menu