Couture et lifestyle à travers le monde

La découverte de Paracas

Une nouvelle aventure

Nous quittons Lima. On est reparti dans le voyage. Ça fait du bien. À la découverte de Paracas !
On nous a conseillé de prendre les bus « Cruz del Sur ». Nous découvrons donc des bus super. On a l’impression de voyager en première classe. On a de la place pour les jambes, des écrans pour chaque siège et même des boissons proposées ! En bref, on fait un voyage VIP, et au bout de 4 heures, nous arrivons à Paracas.

La ville

C’est une toute petite ville. Les rues sont en sable. La place de la ville est toute mignonne. Et le bord de mer est super agréable. Des restaurants nous attendent en enfilade et chaque serveur est dehors pour nous proposer les happy hours à tout moment de la journée. On peut profiter d’un coucher de soleil qui fait rêver !

Les Islas Balletas

Pour la découverte des îles, il faut prendre un bateau. Ce bateau est rempli de touristes et de perches à selfie. En mauvaise touriste, je n’ai pas de perche à selfie. D’ailleurs, je ne réussis donc jamais mes selfies, c’est ridicule ! Enfin, on part en bateau. On s’arrête d’abord devant un géoglyphe. Il fait partie de ces dessins inexpliqués qui ont des centaines d’années. C’est gravé dans le sable, devant nous, on le voit pour de vrai. C’est fou.

On part ensuite pour les îles. On rencontre des pingouins. J’ai envie de sauter du bateau pour en voler un. Mais je me dis que l’eau doit être très froide, alors je renonce à cette pensée. Puis viennent les loups de mer et tout plein d’oiseaux. Les îles sont d’ailleurs recouvertes d’excréments d’oiseaux, ça ne sent pas très bon, mais ça ne gâche en rien la vue.
J’ai l’impression de me retrouver dans l’univers de Peter Pan. Je cherche le capitaine Crochet, ne le voyant pas je me concentre sur cette superbe vue. C’est magnifique, c’est magique. Il fait un peu froid sur le bateau, il est tôt le matin et pas de chance, le soleil n’est pas avec nous. Mais cela rajoute une ambiance, c’est super beau malgré le manque de soleil. On en prend plein la vue.

Visite de la réserve naturelle

À Paracas, il y a les Islas Ballestas et la réserve naturelle ! Alors on décide de louer un buggy. Je fais genre comme ça, mais avant d’en louer un je ne savais même pas comment ça s’appelait ! Nous partons tous les deux à bord de ce petit bolide en suivant notre guide. On mange un peu de sable, mais ça fait partie du jeu. Ensuite, on traverse toutes les dunes. On s’arrête à la cathédrale. Puis, on s’arrête pour admirer la Playa Roja. C’est fou, on se retrouve au milieu des dunes. Au milieu d’un désert, c’est magnifique encore une fois. J’adore tout ce qu’on voit. Le temps est suspendu. On touche l’Océan Pacifique, on se retourne et on est perdu dans le désert. Ce sont des moments que l’on n’oubliera pas.

Nos hôtes

On a atterri dans une auberge de jeunesse, sans trop savoir, comme d’habitude. Mais quelle bonne surprise. Nicolas et Marie nous ont accueillis un peu timidement le premier soir. Quand ils se sont aperçus qu’on parlait espagnol, ils étaient très enthousiastes. Parce que finalement, peu de touristes parlent espagnol. Alors nous avons commencé à discuter. Puis, on a mangé ensemble. Ils nous parlaient de leur vie, des élections (c’étaient les municipales), des habitudes des Péruviens et de la vie.

On a échangé sur tout, c’était vraiment agréable. On se sentait à la maison. Ils étaient curieux de tout savoir sur la France et rêvent de venir. Nous avons aussi eu droit à une découvertes des différentes musiques péruviennes. C’était vraiment génial. Les au-revoir étaient à la limite du déchirant. J’ai adoré passer tous ces moments avec eux. C’est ça qui nous manquait en Colombie. On le retrouve au Pérou. Décidément, je continue à adorer ce pays !

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu